L’état de l’art

     S’il existe de nombreux travaux universitaires ayant trait à la poésie, c’est principalement à travers une analyse littéraire que sont abordés poètes, poèmes et histoire de la poésie. Rares sont les études adoptant une approche sociologique. A ce jour, 3 thèses abordent chacune à leur manière ce domaine. Citons ainsi Pour une sociologie une sociologie de la littérature : le cas de la poésie contemporaine en France (juin 1940 – juin 1992) de Christian Vogels (1994); Les poètes amateurs. Approche sociologique d’une conduite culturelle d’Aude Mouaci (2001) et Un monde en archipel, analyse socio-économique de la poésie contemporaine de Sébastien Dubois (2006).

these-2

La thèse d’Aude Mouaci se consacre à la pratique de l’écriture en amateur et les travaux de Christian Vogels (non publiés) portent sur la constitution du champ de la poésie dans la société, de la seconde guerre mondiale aux années 1990. L’intérêt de la thèse de Sébastien Dubois est de proposer une analyse détaillée de l’activité poétique en France au tournant du XXIème siècle. S’inspirant des recherches de Howard S. Becker (1988), il tente ainsi de définir le monde propre à la poésie parcourant les chaînes de coopérations et décrivant les activités qui les composent.

Un art fragile et marginal mais dynamique et créatif.

L’hypothèse soutenue est celle d’un art fragile et marginal d’un point de vue quantitatif (peu de poètes vivant de leur écriture, une édition fragile, peu de titres et de tirages, une diffusion confidentielle, un lectorat restreint, un volume économique faible…), mais dynamique et créatif d’un point de vue de la qualité (activité prestigieuse, auto organisation du monde de la poésie et de ses acteurs, développement des festivals et des mises en voix de la poésie…).

Le monde décrit par le chercheur est celui d’une poésie dite « sérieuse », constitué de poètes édités par des maisons d’éditions reconnues ou spécialisées. Il opère ainsi une délimitation de son sujet qui exclut les poètes amateurs, le rap et la chanson française.

Le dernier chapitre est consacré à la poésie en ligne. L’auteur met en avant trois nouveaux enjeux pour la poésie à travers le média Internet :

  •  Vecteur de communication pour promouvoir et informer ;
  • Création de sites ressources sur la poésie ;
  • Intégration d’Internet dans le processus de création.

 Selon S Dubois, « Internet apporterait à la poésie ce qui lui fait défaut, à savoir des moyens de diffusion faciles, peu coûteux, où faire circuler l’information et les œuvres » p.412. Mais le réseau Internet, conçu comme un vecteur de communication et de promotion de la poésie contemporaine, semble proche des modalités de diffusion traditionnelle étudiée dans sa thèse : « Internet en tout cas n’est certainement pas le miracle par où la poésie démultiplierait son public, et les frontières entre poésie sérieuse et poésie amateur, entre la poésie et le public qui ne s’y intéresse pas ne s’effacent pas du fait d’une « magie » Internet à laquelle on a parfois trop cru : les réalités sociologiques reprennent toute leur mesure ». p. 429

La distinction entre professionnels et amateurs interdit une analyse approfondie.

L’intérêt de cette première investigation est de mettre en avant une présence de la poésie sur le réseau Internet mais plus encore, de sites de poètes non édités en version papier. Réalisée voilà bientôt 10 ans, cette analyse sociologique de la poésie et de sa présence sur le réseau nomme et aborde le phénomène sans réellement l’étudier. Par ailleurs, les distinctions opérées dès le début du sujet (poésie sérieuse versus poésie amateur) se reproduisent et interdisent une analyse approfondie des usages du web poétique.

Et c’est précisément ce postulat initial (distinction entre professionnel et amateur) que je souhaite réinterroger à la lumière des usages et des pratiques que permettent depuis quelques années les outils du Web participatif. L’auto édition et l’auto publication, la prescription entre pairs, les communautés d’auteurs, autant de facettes à considérer dans cette recherche.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s