Le temps des entretiens. Une nouvelle phase de recherche

startup-593327_960_720

Une nouvelle page s’ouvre pour ce journal de bord en humanités numériques. Une nouvelle phase pour la recherche que je mène depuis maintenant 14 mois. Voici en effet venu le temps des entretiens avec les acteurs de la poésie sur le Web. Un temps riche et passionnant. Une période essentielle, quasi « initiatique » (Blanchet, Gotman, 2015) qui doit me permettre de collecter de nombreuses informations sur cette activité sociale à travers la parole de ceux qui la font.

Mais qui sont-ils ?

Des femmes et des hommes. De tous âges. De France, de Suisse, de Belgique ou du Québec. Des poètes. Créateurs de blogs personnels. Rédacteurs de revues en ligne. Animateurs de communautés poétiques. Usagers de Twitter, Facebook ou autres réseaux sociaux. Tous allient la poésie aux outils du Web. Le verbe au code. Avec passion et application.

En sciences humaines et sociales, ces entretiens sont qualifiés de semi-directifs car il ne s’agit pas pour l’interviewé de répondre à des questions fixées par avance mais de laisser sa parole librement se déployer à travers un cadre souple défini par le chercheur, cadre constitué de grands thèmes autrement nommé « guide thématique ». Mon rôle alors est de me montrer à la hauteur de ce don de parole. Attentif et respectueux de ce qui m’est donné à entendre, je me dois de porter une attention de chaque instant, d’être « connecté » à cette parole avec intensité.

Une heure d’échanges chargés de sens…

Car chaque entretien est une rencontre inédite avec des hommes et des femmes qui acceptent de partager avec moi la manière dont ils vivent leur activité de poète. Une heure d’échanges chargés de sens et emprunts de vraie générosité.

Mon champs de recherche ainsi que son étendue géographique m’ont amené à adopter un dispositif d’entretien particulier : la rencontre via le service de messagerie vidéo Skype. Nous nous parlons donc à travers des webcams, des micros, découvrant le visage de l’autre dans des fenêtres numériques qui s’ouvrent sur nos ordinateurs et révèlent en arrière fonds nos intérieurs respectifs, canapé, luminaires, tapis, papier peint… Passionnant dispositif qui façonne lui aussi à sa manière ma recherche.

Merci à celles et ceux qui ont accepté de prendre part à cette aventure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s